L’aéroport de Southampton choisit la TM-L500A et la TM-L90

La technologie améliore l’efficacité de l’enregistrement

L’aéroport de Southampton choisit la TM-L500A et la TM-L90

Les comptoirs d’enregistrement de l’aéroport de Southampton utilisaient des imprimantes classiques pour les cartes d’embarquement ATB2 depuis de nombreuses années. Ces appareils étaient pourtant peu fiables et leurs temps d’arrêt menaçaient l’efficacité du processus d’enregistrement de l’aéroport. Suite à l’augmentation subite des budgets en raison d’un problème lié aux coûts de maintenance élevés des imprimantes, l’aéroport de Southampton a décidé qu’il était temps de remplacer celles-ci par une solution plus fiable et économique.

La révolution de l’imprimante PDV

Tout comme Southampton, la plupart des aéroports sont soumis à une technologie d’impression dédiée depuis 20 ans. Les exigences uniques liées aux aéroports les obligent à utiliser un équipement d’impression spécialisé, souvent coûteux à l’achat et à l’entretien.

Néanmoins, d’importants changements au niveau des réglementations et de la technologie d’impression dans les aéroports ont vu le jour ces deux dernières années.

Les cartes d’embarquement de type portefeuille n’étant plus obligatoires et les bandes magnétiques coûteuses ayant été remplacées par de simples codes-barres 2D, les aéroports sont désormais libres d’abandonner leurs appareils exclusifs et de profiter de solutions plus économiques.

L’une des principales tendances de l’impression dans les aéroports est l’adoption d’imprimantes PDV (Point de Vente) : des appareils thermiques généralement utilisés dans les commerces pour imprimer les reçus et les étiquettes.

Les imprimantes PDV sont généralement solides et possèdent une durée de vie élevée, elles sont donc idéales pour répondre aux exigences strictes des aéroports.

Parmi les autres avantages des imprimantes PDV, citons la simplicité d’utilisation, les vitesses d’impression extrêmement élevées et un faible encombrement. En outre, elles sont très abordables et permettent un retour sur investissement plus rapide que les appareils exclusifs.

Une solution idéale

Pour l’aéroport de Southampton, les imprimantes PDV représentaient la solution idéale. L’aéroport a chargé ESP, une société d’assistance informatique spécialisée dans le secteur du tourisme, de trouver le bon modèle, et celle-ci a sélectionné l’Epson TM-L90 : une imprimante thermique provenant de la gamme de produits pour le commerce d’Epson.

Epson étant le premier fabricant mondial d’imprimantes PDV, ce choix était évident. Et avec un taux de MCBF (nombre moyen de caractères entre deux pannes) de 70 millions, la TM-L90 d’Epson offrait la fiabilité dont Southampton avait besoin.

De plus, la TM-L90 imprime à une vitesse pouvant atteindre 150 mm/s et propose une alimentation papier anti-bourrage avec chargement du papier par simple dépôt, ce qui permet au personnel de l’aéroport de s’occuper des passagers plus rapidement.

ESP était certain que l’Epson TM-L90 constituait le choix idéal, car il avait assisté à la mise en œuvre de l’imprimante dans cinq autres aéroports britanniques : Belfast International, Robin Hood, Humberside International, Leeds/Bradford et Durham Tees Valley.

Une très grande fiabilité

Depuis l’installation de 20 imprimantes TM-L90 en 2011, ESP et l’aéroport de Southampton sont convaincus de leur fiabilité.

L’étiquetage des bagages

L’aéroport de Southampton souhaitait remplacer les imprimantes dédiées à l’étiquetage des bagages en même temps que celles destinées à l’impression des cartes d’embarquement afin de réduire davantage les frais de maintenance.

Encore une fois, ESP s’est tourné vers Epson, en sélectionnant cette fois l’Epson TM-L500A. L’imprimante utilise la technologie PDV d’Epson afin de fournir à l’aéroport une impression d’étiquettes de bagage rapide et fiable dans une solution ultra-compacte.

Créée pour répondre à la demande croissante d’une technologie de contrôle des voyageurs plus simple et plus abordable, la TM-L500A intègre un pilote Windows® permettant d’imprimer facilement depuis n’importe quelle application Windows®.

L’imprimante prend néanmoins en charge tous les protocoles de communication des compagnies aériennes, ainsi que les normes IATA, ce qui permet aux aéroports de basculer progressivement des systèmes exclusifs aux plateformes modernes.

La nouvelle norme

De nombreux aéroports tels que celui de Southampton ont pu mettre en œuvre des imprimantes PDV et d’autres technologies non spécialisées grâce à l’introduction d’une nouvelle norme appelée « CUPPS » (Common Use Passenger Processing Systems, systèmes de traitement classique des passagers).

Il s’agit d’une plateforme logicielle à architecture ouverte développée conjointement par les compagnies aériennes et les fournisseurs de matériel, et permettant d’utiliser une technologie d’impression moderne. Elle est née du besoin de réduire les coûts liés au contrôle des voyageurs.

Lors de la définition de la norme CUPPS, des exemples et situations similaires ont été étudiés, notamment la norme UnifiedPOS : une norme de technologie PDV qui permet aux commerçants de passer facilement d’un appareil d’un fournisseur à un autre.

En tant que membre du conseil de l’association ARTS (Association for Retail Technology Standards, association des normes liées à la technologie dans le commerce), qui a créé la norme UnifiedPOS, Epson s’est appuyé sur son expertise en matière de définition de normes industrielles afin d’aider à définir les nouvelles normes liées au contrôle des voyageurs. La TM-L500A constitue l’avant-garde de la nouvelle génération de périphériques compatibles avec ces normes.

En s’appuyant sur son expérience des PDV, Epson crée des solutions standard qui rendent l’équipement exclusif et coûteux des aéroports obsolète. Southampton est l’un des nombreux aéroports qui va bénéficier de cette révolution du contrôle des voyageurs.