Une expérience de jeu de course exceptionnelle et une première mondiale

Une expérience de jeu de course exceptionnelle et une première mondiale

Grâce à la technologie d'Epson, BattleKart propose un concept de réalité augmentée unique au monde.

Cinq ans de recherches

Sébastien Millecam est polytechnicien. Ludovic Lucas est titulaire d'un master en sciences informatiques. Ensemble, les deux jeunes Hennuyers ont eu l'idée de marier les univers du jeu vidéo et du karting. Pas pour rendre ce dernier plus sportif, mais pour le rendre plus fun. Et plus original: BattleKart devait être différent de tout ce qui existait. Cinq ans durant, ils ont cherché la formule magique qui permettrait à un circuit de karting de varier à l'infini et verrait les pilotes retrouver l'esprit et les ingrédients de quelques grands classiques du jeu vidéo.

En route pour la réalité augmentée

Rapidement, le Mouscronnois et le Montois ont dirigé leurs recherches vers la réalité augmentée. Elle seule semblait à même de répondre à leurs attentes. L'idée? Supprimer le circuit physique pour le remplacer par un circuit virtuel projeté dans un vaste espace totalement vide. C'est à Dottignies, près de Mouscron, que les deux inventeurs ont trouvé l'endroit recherché: un hangar de 5000 m2. Parallèlement, ils ont développé un logiciel extrêmement puissant: il permet de créer un circuit et un décor virtuels et y ajoute des éléments de jeux qui ont un effet direct sur la conduite des pilotes... tout en n'étant jamais physiquement présents. Comme dans la réalité, un kart de BattleKart ne se comporte pas de la même manière s'il roule sur "de l'asphalte", de "l'herbe", de "l'eau",... Et puis, le système bénéficie également d'une interactivité caractéristique au monde du jeu vidéo: un joueur peut par exemple "tirer" sur un autre. Si ce dernier est "touché", il voit son kart ralenti.  La course est également émaillée de bonus et agrémentée de sons très réalistes.     

La solution

L'installation de BattleKart a nécessité la pose de dix kilomètres de câbles et de 370 détecteurs de localisation permettant de localiser chacun des karts 200 fois par seconde et avec une précision de 1 cm. Et ce sont 48 projecteurs WXGA à focale courte Epson EB-425W fixés au plafond qui prennent en charge la projection de l'ensemble des données visuelles en réalité augmentée.    

Avantages

Les projecteurs à focale courte Epson EB-425W permettent de couvrir une surface plus importante sur la distance qui est nécessaire du projecteur à l'écran: du plafond au sol. Ceci permet d'utiliser moins de projecteurs pour couvrir la surface voulue. Un projecteur à focale courte a en outre l'avantage d'une rapide correction d'angle, ce qui simplifie le couplage des différentes projections lors de l'obtention de l'image complète. Les projecteurs à focale courte peuvent également être connectés à un réseau afin d'effectuer un contrôle à distance, ce qui les rend particulièrement efficaces pour le concept créé par BattleKart.